Israël  Pour Jésus Yeshoua-יְשׁוּע Index du Forum Israël Pour Jésus Yeshoua-יְשׁוּע
Nous faisons donc parti du Peuple de Dieu en Yeshoua, car c'est en Lui, que nous sommes greffés sur l'olivier franc (Israël) et nous bénissons notre Seigneur notre Dieu de nous avoir donné son Amour pour son Peuple
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Un Juif Libyen rentre dans son pays après 44 ans d’exil

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Israël Pour Jésus Yeshoua-יְשׁוּע Index du Forum -> . -> Les Actualités
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Israël


Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2008
Messages: 142

MessagePosté le: Lun 3 Oct - 22:21 (2011)    Sujet du message: Un Juif Libyen rentre dans son pays après 44 ans d’exil Répondre en citant

Un Juif Libyen rentre dans son pays après 44 ans d’exil – Un point sur la communauté millénaire des Juifs libyens
 
L’histoire des Juifs en Libye, la plus petite communauté juive des pays d’Afrique du Nord, remonterait au IIIesiècle avant notre ère lorsque la Cyrénaïque est colonisée par les Grecs.
 
La conquête musulmane de l’Afrique du Nord fait rentrer la Cyrénaïque et la Tripolitaine dans l’aire de civilisation arabo-islamique et marque durablement l’identité des communautés juives locales dont le statut est désormais régi par la dhimma. Peu de traces de la communauté juive au Moyen Âge nous sont parvenues…puis…
 
En 1551, la côte libyenne est conquise par l’Empire ottoman et la dynastie des Karamanli, largement autonome, gouverne le pays. Le rabbin marocain Shimon Ibn Lavi, descendant de Juifs expulsés d’Espagne, revivifie spirituellement la communauté et établit de nombreuses coutumes encore suivies de nos jours.
 
Le statut des Juifs s’améliore en 1835, lorsque le pouvoir central ottoman reprend le contrôle direct de la région et supprime progressivement les mesures discriminatoires touchant les Juifs.
 
La conquête italienne de la Libye en 1911 a une grande influence sur la communauté, tant sur le plan culturel qu’économique, en dépit de sa brièveté. L’italien devient langue de communication chez les Juifs, et leurs activités commerciales prospèrent. Leur situation se dégrade cependant à la fin des années 1930 avec l’orientation antisémite du fascisme en Italie et son alliance avec le Reich allemand.
 
Après guerre, le réveil du nationalisme arabe et les soubresauts du conflit israélo-arabe ont raison d’une présence juive pluri-millénaire. Un pogrom fait plus de cent morts à Tripoli en 1945, alors que le pays est sous administration britannique.
 
Le Pogrom
 
Les troubles commencent le 4 novembre à Tripoli, sans qu’un élément déclencheur soit clairement identifié. Les violences touchent surtout les Juifs vivant hors du vieux quartier juif où la population parvient à se barricader. Le lendemain, une population rurale converge vers la capitale pour prendre part aux exactions qui sont surtout le fait des classes sociales les plus basses, les riches adoptant une attitude attentiste. Les émeutiers s’en prennent aux Juifs au cri de « Jihad fil Koufar » (« guerre sainte contre les mécréants »), encouragés par les youyous des femmes. Les autorités britanniques tardent à réagir, le 5 novembre, un couvre-feu est instauré, mais les forces de l’ordre présentes dans les rues n’agissent pas face aux émeutiers. Ce n’est que le soir du 6 novembre que des mesures effectives pour stopper les violences sont prises. On dénombre 38 victimes juives et un mort chez les musulmans. Les troubles s’étendent aussi à d’autres villes, on compte 40 morts à Amrus, 34 à Zanzur, 7 à Tajura, 13 à Zaouïa et 3 à Msallata. Au total, neuf synagogues sont brûlées, 35 rouleaux de la Torah détruits. Certains musulmans, guidés par leurs principes religieux sauvent la vie de leur voisins juifs en les cachant. Dans le village de Tighrinna, au sein du djebel Nefoussa, les affrontements sont évités grâce à l’intervention de notables musulmans qui demandent aux notables juifs d’ouvrir leurs portes de servir sans discontinuer pendant 24 heures mets et boissons, en cette occasion, visiteurs musulmans et juifs réaffirment leur héritage commun.
 
Plus de 32 000 Juifs émigrent entre 1949 et 1951, suite à la fondation de l’État d’Israël. En 1967, la guerre des Six Jourssonne le glas du restant de la communauté juive, évacuée d’urgence en Italie devant la fureur des foules. Lors de la prise de pouvoir par le colonelKadhafi en 1969, il reste moins de 600 Juifs en Libye. Le nouveau régime s’attache non seulement à les faire partir mais aussi à effacer toute trace de la présence juive, rasant les cimetières et convertissant les synagogues en mosquées.
 
La diaspora juive de Libye est actuellement répartie entre Israël et l’Italie, où elle tente de préserver une identité communautaire propre.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 3 Oct - 22:21 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Israël Pour Jésus Yeshoua-יְשׁוּע Index du Forum -> . -> Les Actualités Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com